bandeau contact

marseille insolite


   
marseille insolite

Cette nouvelle visite va vous permettre de visiter des jardins ouvriers ou partagéss, de discuter avec les sociétaires locataires de ces petites parcelles agricoles et partager avec eux une expérience très passionnante.


jardins familiaux aiguier


Les Jardins Familiaux
“Joseph Aiguier”

Au début du XXe siècle, alors que la tuberculose faisait 100 000 victimes par an, il fut décidé de multiplier le nombre des sanatorium afin de lutter contre la « peste blanche ». Mais la plupart des malades n’avait pas les moyens de séjourner dans ces établissements situés loin de leurs domiciles. C’est ainsi que sont nées les « cures d’air », des cabanes en bois implantées sur des petites parcelles dans des terrains situés à la campagne, à proximité des villes.

Si une cinquantaine de cabanes sont encore aujourd’hui visibles dans l’enceinte des Jardins Familiaux Joseph Aiguier, très peu sont d’origine. Elles sont à présent occupées par des familles qui viennent s’y reposer mais en journée seulement, car y dormir est interdit.

En novembre 1942, les cabanes non occupées furent utilisée pour reloger provisoirement les expulsés des Vieux-Quartiers de Marseille lorsque l’occupant nazi les détruisit à coups d’explosifs.

D’autre part, une soixantaine de parcelles sont consacrées au seul jardinage selon le principe des jardins partagés. La liste d’attente est telle que trois ans sont nécessaires pour envisager d’obtenir une place et ajoutons que le loyer est dérisoire.

Mais un grave danger menace ce lieu magnifique et préservé : le boulevard urbain sud, qui doit relier la rocade en construction « L2 » aux quartiers sud, devrait traverser le jardin.


Consultez les dates des visites dans le calendrier général
du site ou, pour les groupes, me contacter


Les Jardins Ouvriers CODER

Dans un quartier caché du quartier de la Pomme, petit noyau villageois du 11e arrondissement de Marseille, entre l'Huveaune (plus petit fleuve d'Europe), la rugissante autoroute et le chemin de fer à grande vitesse, il y a un jardin extraordinaire où poussent en vert et contre tout, la vie, les amis, les fleurs et les légumes.

Dans ce petit carré de terre bien caché, 100 jardiniers cultivent avec amour, patience et quelques gouttes d'eau, des petits trésors colorés qui sont bien plus qu'il n'y paraît : des petits trésors blottis dans de grosses mains calleuses, celles des anciens ouvriers de l'usine CODER, l'un des plus gros employeurs marseillais des années 70, aujourd'hui disparu.

Un photographe, un auteur et un illustrateur ont retrouvé le chemin d'un de ces écrins de verdure hors du temps de la ville.

Ils nous ramènent un "beau livre", hymne à la vie, à l'humanité où qu'elle se trouve, dans quelque jardin où elle pousse.

Un livre simple, humaniste, sensible et chaleureux. Qui se lit, qui se partage. Mieux... qui se vit.

olivier amran

jardins ouvriers jardins enchantés

 


Si le sujet vous intéresse, vous pourrez l' approfondir avec le livre de référence sur ce thème: "Jardins ouvriers, Jardins enchantés..ou les petits bonheurs marseillais", d'Olivier Emran, Jean-Luc Abraïni, Karine Aprile-Morisse & Vincent Bourgeau, Label Livre Editions, janvier 2011, 160 p., 25 €.

Pour en savoir plus, visitez le site de l'éditeur.

Vous trouverez le livre chez Maupetit à Marseille mais aussi à la FNAC, à Cultura etc.

 


Informations pratiques

Le RV pour les jardins CODER est à 14h30 à l'arrêt La Valbarelle/Heckel, ligne de bus 18 Préfecture - Le Bosquet ou ligne 40, métro Timone - la Solitude.

Le RV pour les jardins Aiguier est 67 chemin Joseph Aiguier à 20 mètres de l'arrêt Aiguier-Saint-Jacques du bus 48 (Metro Dromel - Clairval - vallon du Redon)

Tarif : 7 € adultes, gratuit pour les enfants de moins de 12 ans.


CONTACT

Jean-Pierre Cassely
tel : 06 07 32 10 31
courriel


Accueil - Liens - Bouquins - Revue de Presse - Contact