pont transbordeur marseille

bandeau contact

marseille insolite

 

Visite guidée : "Marseille, 26 siècles d'humour !"

Avez-vous remarqué que lorsque l’on prononce le nom de Marseille ailleurs que dans la cité phocéenne, les visages s’animent. Il n’est pas rare alors qu’un sourire ou même un début de rire vienne signifier ce que ce nom évoque. Parfois certains se lancent même dans une tentative pathétique d’imiter l’accent marseillais pour prononcer des poncifs éculés du genre : « alors ! y a toujours du pastis sur la Canebière ? » ou « et la sardine qui a bouché le port ! vous l’avez encore ? ». Disons-le fermement ce genre de comportement est pour un Marseillais viscéralement inadmissible. Il renvoie à ce que notre plus grand génie théâtral, Edmond Rostand, faisait répondre Cyrano à ces moqueries foireuses :

« Je me les sers moi-même, avec assez de verve,
Mais je ne permets pas qu’un autre me les serve. »

Alors quid de cette visite « Marseille 26 siècles d’humour » ? Il s’agira pendant deux heures que dure le circuit, de montrer quelques lieux emblématiques où l’humour marseillais, spontané, parfois au bord du burlesque, mais souvent très drôle, a surgi ! Ce sont les anecdotes historiques réelles qui seront évidemment privilégiées.

Il ne faudra pas vous inscrire à cette visite si vous ne voulez entendre que des « blagues marseillaises » ou une énième fois (de trop) l’histoire de la sardine qui a bouché le port de Marseille !!!

Mais pas de panique, il ne s’agit pas d’une visite pensum pour intellos coincés, nous saurons satisfaire une partie de la curiosité (malsaine mais légitime !) des « estrangers du dehors » car ils seront mis à contribution pour tester leur capacité à s’exprimer en marseillais, à comprendre les enjeux d’une partie de pétanque grâce à une initiation au lexique des boules et à éviter les bouillabaisses qui n’en mériteraient pas le nom ! Donc pas de soucis pour les poncifs (à part la sardine !!!), il y en aura mais avec modération !!!

Devant l’Opéra Municipal (dont les initiales nous rappellent quelque chose !), nous raconterons les meilleures anecdotes sur ce public marseillais si difficile mais si affectueux quand il aimait un ou une artiste.

Le théâtre de la Criée nous donnera l’occasion de compléter cette relation des Marseillais avec le spectacle, celui du théâtre en l’occurrence, mais aussi celui du music-hall d’antan.

Nous évoquerons le passé sulfureux de la Marseille de l’entre deux guerres, au temps de Carbone et Spirito avec là aussi quelques anecdotes inédites dont l’incroyable affaire du trafic de parmesan !

Enfin, nous consacrerons une partie de la visite à Raimu, Fernand Charpin, Vincent Scotto, ainsi qu’au ferry-boat et au bar de la Marine, personnages incontournables de la trilogie de Marcel Pagnol.


Le premier ferry-boat Le ferry de 1906 Le Cesar Le nouveau ferry
Le premier ferry-boat Le ferry de 1906 Le Cesar
Le nouveau ferry
Plaque au sol commémorant la fondation de Marseille Monument à Gyptis et Protis L'Opéra de Marseille Le bar de la Marine
Plaque au sol commémorant la fondation de Marseille Monument à Gyptis et Protis L'Opéra de Marseille Le bar de la Marine
"Raimu génie !" Marcel Pagnol Vincent Scotto La Criée
"Raimu génie !" Marcel Pagnol Vincent Scotto La Criée
Les photos ci-dessous sont en rapport avec les thèmes de la visite mais pour des raisons de timing nous ne pourrons nous y rendre. Il vous sera cependant possible d'aller les voir plus tard individuellement.
l'Alcazar l'Alcazar Ce n'est pas la sardine ! Le roi de Yougoslavie
l'Alcazar L'Alcazar Ce n'est pas la sardine Le roi de Yougoslavie
Pythéas Le château d'If Les Nouvelles Galeries François 1er
Pythéas Le château d'If Les Nouvelles Galeries François 1er

marseille insolite